Un site partenaire du portail Info Jeunes Grand Est

Le Corps Européen de Solidarité

Entre bénévolat et mission humanitaire, le volontariat européen est l’occasion de vivre une première expérience de solidarité internationale.

Un programme européen

Le Corps Européen de Solidarité permet aux jeunes de réaliser une expérience de solidarité au sein d’une association ou collectivité située dans un autre pays et, ce, pour une durée de 2 à 12 mois. Dans certains cas, il est possible de partir moins de 2 mois. Les activités peuvent s’effectuer dans des domaines très divers (environnement, aide à la personne, insertion sociale, activités de jeunesse, information, lutte contre les discriminations…). Dans tous les cas, il s’agit d’actions au bénéfice de la communauté locale.

Depuis ocotobre 2018, le Corps Européen de Solidarité (CES) remplace le SVE. En pratique, pour les jeunes, il n’y a pas de changement fondamental. La plupart des conseils que vous pouvez trouver dans ce tutos son donc encore d’actualité.

Qui peut partir dans le cadre d’un Corps Européen de Solidarité ?

Pour partir, il faut avoir entre 18 et 30 ans et aucun diplôme ou qualification ne sont demandés. Cependant il faut démontrer une réelle envie de s’engager car le volontariat européen demande plus d’implication qu’un séjour linguistique. En effet, il s’agit d’une activité à temps plein (entre 30 et 38h).

Le CRIJ Grand Est, organisation de coordination en région

En région, les projets sont portés par des associations ou collectivités. Depuis 2007, le CRIJ Grand Est participe au programme Service Volontaire Européen en tant qu’organisation d’envoi et de coordination. Grâce à son implication, plus de 150 jeunes ont pu partir en tant que volontaires dans les différents pays européens. De même, les jeunes volontaires européens ont pu être accueillis dans la région et ont pu profiter de la mobilité internationale. Pour ce service, le CRIJ Grand Est est soutenu par le Conseil Régional.

FAQ (Frequently asked questions / Foire aux questions) faq_small

Combien de temps faut-il compter avant de partir en volontariat ?

Selon les projets et opportunités, il est possible de partir en deux ou trois semaines. Si les jeunes ont un projet très particulier cela peut prendre plusieurs mois. Mais les possibilités sont nombreuses et avec un peu d’ouverture d’esprit et de la motivation il est toujours possible de trouver un projet d’accueil.

Combien dois-je payer pour participer au Corps Européen de Solidarité ?

Le Corps Européen de Solidarité est un programme gratuit. Tous les frais liés à la mission du volontaire  (transport, hébergement, nourriture, couverture sociale, soutien linguistique… ) sont pris en charge par l’Union européenne et les organisations. Chaque volontaire reçoit par ailleurs une indemnité mensuelle.

Il est conseillé de prévoir un petit budget avant de partir pour profiter au mieux de l’expérience mais vous aurez compris que le programme couvre la majorité des frais.

Où peut-on faire un un volontariat européen ?

Pays programme. Il est possible d’effectuer un volontariat dans les vingt-sept pays membres de l’Union européenne mais également dans les pays proches de l’UE comme l’Islande, la Norvège, la Turquie, le Liechtenstein et l’Ancienne République yougoslave de Macédoine.

Pays partenaires. Il est également possible d’effectuer un volontariat dans les pays partenaires du programme, notamment dans certains pays bordant la Méditerranée : Algérie, Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine, Syrie, Tunisie ; dans les pays faisant partie du Partenariat Oriental : Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Moldavie, Ukraine ; dans certains pays Balkans : Albanie, Bosnie et Herzégovine, Kosovo, Monténégro, Serbie ou dans la Fédération de Russie.

Concernant le Royaume-Uni, le programme devrait continuer d’être accessible à ce pays pendant la période de transition qui a commencé à la fin du mois de janvier 2020.

Puis-je partir avec mon copain / ma copine / mon ami / ma camarade de classe… ?

Le volontariat européen est une action de mobilité individuelle. Contrairement aux échanges de jeunes ou partenariats stratégiques, le volontariat européen permet aux jeunes de partir à l’étranger de façon individuelle, mais toujours avec le soutien d’une organisation d’envoi et d’une organisation d’accueil.

Pour les projets qui accueillent plusieurs volontaires en même temps, les organisations d’accueil font la sélection de leurs volontaires selon plusieurs critères (diversité culturelle, parité homme/femme…).

Ainsi, il est possible d’effectuer les démarches ensemble avec d’autres personnes, mais il n’est pas garanti que les deux (ou plusieurs) personnes seront acceptées pour le même projet.

Imprimer Haut de page
suscipit id dapibus ipsum odio Aliquam ultricies dolor.